L'Hirondelle des rochers


Ptyonoprogne rupestris

 

Ordre : Passériformes

Famille : Hirundinidés


Hirondelle des rochers (photo X. Ruffray)
Hirondelle des rochers (photo X. Ruffray)

D'aspect et de couleur très semblables à la précédente, elle s'en différencie cependant par la nuance des couleurs, leur répartition, et de nombreux détails caractéristiques. De dessus, la couleur dominante est le brun gris légèrement plus pâle sur le dos. La queue faiblement échancrée présente de petites taches blanches. De dessous, en plus de l'absence évidente de collier, le corps est gris brun s'assombrissant sous la queue. Les ailes présentent des marques sous alaires très sombres et particulièrement visibles. La gorge est pâle finement striée de plus sombres. L'Hirondelle de rochers semble plus massive que notre petite Hirondelle de rivage, il est vrai qu'elle pèse plus de 20 grammes et mesure près de 35 centimètres d'envergure. Elle serait, en cela, beaucoup plus proche de notre Hirondelle rustique. L'Hirondelle de rochers se répartit en France dans une quarantaine de départements situés au sud d'une diagonale Pyrénées-Atlantiques/Jura.  Bien qu'apparaissant uniformément représentée d'après la carte de l'atlas, dans les régions où elle niche, Jarry (1994), signale qu'en réalité, du fait de la forte dispersion des couples ou des colonies, cette espèce n'est pas aussi commune qu'elle n'y paraît et que tous les milieux qui pourraient, à priori, lui convenir, ne sont pas occupés. Il signale également qu'elle peut nicher à 2 800 d'altitude. D'après Yeatman (1976), la population nationale comptait de 1000 à 10 000 couples.


Distribution de l'Hirondelle des rochers

1 000 à 10 000 couples

(Sources Atlas des Oiseaux nicheurs de France, Yeatman, 1976)

Distribution restreinte