L'Hirondelle de fenêtre

Delichon urbicum


Ordre : Passériformes

Famille : Hirundinidés


Hirondelle de fenêtre
Hirondelle de fenêtre

Si l'Hirondelle de fenêtre paraît plus petite que sa cousine l'Hirondelle rustique, il n'en est rien. Elle pèse entre 15 et 25 grammes et mesure une trentaine de centimètres d'envergure. Elle se reconnaît aisément par le dessus du corps bleu-noir à reflets métalliques d'où se détache franchement un petit croupion blanc pur. Le dessous du corps est, dans son intégralité, d'un blanc immaculé. Dans la nature, l'identification des sexes est impossible. En revanche, l'on peut distinguer les jeunes des adultes. Ceux-ci ont le dessus du corps brun teinté de reflet bleu. La queue sombre de l'Hirondelle de fenêtre est échancrée mais ne présente pas de filets. L'Hirondelle de fenêtre est nicheuse sur la totalité du territoire, pour un effectif avoisinant le million de couples. Comme l'espèce précédente, sa répartition est uniforme. La limite altitudinale de nidification se situe à environ 2 000 mètres. Le record a longtemps été détenu par la trentaine de couples nichant dans la Maurienne à 2 350 mètres, colonie désertée en 1988. Ce record revient donc maintenant à la colonie rupestre de 6 à 10 nids, découverte en 1998 à 2326 mètres au-dessus de Beaufort en Savoie.


Distibution de l'Hirondelle de fenêtre

1 million couples - jusqu ’a 2 700 m

(Sources Atlas des Oiseaux nicheurs de France, Yeatman, 1976)

Ancien monde - politypique